III- Les conséquences sur les performances du sportif

 

a) La relation entre la taille du muscle et force musclaire

On a vu que les stéroïdes anabolisants permettent d'augmenter le volume et la masse d'un muscle et par conséquent permettent d'augmenter sa taille.

Or la « loi de Kleiber » montre que la force d'un muscle est proportionnelle au nombre de fibres musculaires présente dans le muscle ou plus simplement, à sa section.

On en conclue que les stéroïdes anabolisants par l'augmentation de la taille du muscle, permettent l'augmentation de la force de ce muscle.


b) La relation entre la force musculaire et le mouvement

La « première loi de Newton » (Loi d’équilibre) dit que : « Tout corps reste en état de repos ou en état de mouvement uniforme dans une ligne droite à moins qu’une force extérieure n’agisse sur lui ».

Donc un sprinter en contact dans les starting-blocks ne pourra s’élancer que lorsque ses jambes exerceront une force sur eux. Donc le mouvement du sprinteur est due à la force des muscle de ses jambes.


c) La relation entre la force d'un athlète et l'accélération au départ d'une course

 La « deuxième loi de Newton » (Force et accélération) dit que : « L’accélération d’un corps est proportionnelle à la force qui la produit et suit la même direction que cette force ».

Donc plus la force exercée par l’athlète sur les starting-blocks est forte et plus l’accélération mesurée en sortie de blocks sera grande. Donc un coureur possédant une force musculaire plus grande obtiendra une vitesse plus grande à la sortie des starting-blocks.

2-eme-lois-de-newton-1.jpg

On désigne la force musculaire exercée sur le sol, par le vecteur force : F(corps/sol).

 


d) La relation entre la force et la vitesse d'un sprinteur

4- La « troisième loi de Newton » (Action - réaction) dit que : « Pour chaque action, il y a une réaction égale et opposée ».

Donc le coureur qui applique une force sur le sol se voit renvoyer une force de réaction égale et opposée qui propulse le corps vers l’avant. Ce qui va augmenter l’amplitude des foulées du sprinteur c'est à dire la distance parcourue par une foulée (foulée = enjambée).

On sait que la vitesse s'exprime par :

Vitesse =Distance / Temps et sur le terrain cela se traduit par : Vitesse = Fréquence x Amplitude,

La fréquence est égale à : Fréquence = 1/T = 1/T contact + Tenvol.

L’amplitude est la longueur d'une foulée : Amplitude = longueur de foulée (=la distance entre deux appuis).

Donc pour améliorer sa vitesse il suffit de jouer sur l’un ou l’autre des paramètres ou sur les deux en même temps. En augmentant l'amplitude d'une foulée on augmente donc la vitesse.

3eme-loi-de-newton.jpeg


Conclusion

Toutes ces lois permettent de démontrer que les stéroïdes anabolisants permettent grâce à l'augmentation de la masse musculaire, une augmentation de la force musculaire. Et par conséquent entraîne une augmentation de l'accélération du sprinteur au départ de la course, ainsi qu'une augmentation de la longueur de sa foulée et donc de sa vitesse.