Créer un site gratuitement Close

I- Les stéroïdes anabolisants

 

a) La source

Les stéroïdes anabolisants font partie de la classe d'hormone dite stéroïdienne de la catégorie des androgènes (stéroïdes se comportant comme des hormones). Ils sont liés à une hormone naturelle humaine : La testostérone.

La testostérone est également une hormone stéroïdienne et fait aussi partie du groupe des androgènes. Chez les mammifères la testostérone est sécrétée en grande partie par les testicules des mâles. C'est la principale hormone sexuelle mâle. Dans les testicules, la testostérone est produite par les cellules de Leydig. Elle contrôle le développement des caractères sexuels primaires et secondaires, et influe directement sur la spermatogénèse. Chez l'homme, la testostérone joue un rôle clé dans la santé et le bien-être, en particulier dans le fonctionnement sexuel mais aussi ces effets peuvent être une libido plus importante, une énergie accrue, une augmentation de la production de cellules sanguines…

Les stéroïdes anabolisants sont des produits de synthèse créé par l'homme à partir de la testostérone. Ils ont donc des effets virilisants comme le développement des caractères sexuels masculins et anabolisant comme son nom l'indique.

Les hormones stéroïdiennes sont des molécules qui partagent toutes le même squelette de base : le noyau stérol.

noyau-sterol.gif

 

Différents groupements chimiques se fixer sur le noyau stérol pour former différentes hormones stéroïdiennes :


steroides.gif


Représentation de cram d'un stéroïde anabolisant (hormone stéroïdienne de synthèse) : le méthandrosténolone (Dianabol, DBOL)

(formule brute : C20H28O2) :

 

 290px-metandienone-svg.png

 

b) Utilisation médicale

Depuis leur découverte dans les années 1930, les stéroïdes anabolisants ont été utilisés en médecine. La testostérone est utilisée chez l’homme dans différents traitements, comme le traitement des déficits androgéniques (= une baisse de la sécrétion de testostérone), de l’impuissance ... , et chez la femme, dans le traitement du cancer du sein . Les stéroïdes anabolisants (produit de synthèse) ont été utilisés dans le traitement des maigreurs, de la dénutrition,  et de l’ostéoporose. Ils sont actuellement untilisés dans d'autres traitements , où ils peuvent être préférés dans certains cas à la testostérone.

 

anabolicsteroids41.jpg

 

 

c) Utilisation par les sportifs

Les anabolisants ont commencé à être utilisés dans le milieu sportif vers les années 1960. Ils sont d’abord employés dans les disciplines où la force pure devait être développée (lancers, haltérophilie). Par leur efficacité ils se sont répendue dans casiment toutes les catégories sportives (athlétisme ... ). Les stéroïdes anabolisants font parties des produits dopand le plus utilisés.  

Les stéroïdes anabolisants stimulent la formation des muscles et, par conséquent, provoquent une augmentation de la taille des fibres musculaires, conduisant à une augmentation de la masse musculaire et de la force. Cette augmentation de la masse musculaire est le plus souvent due à une croissance des muscles squelettiques due à la fois à l'augmentation de la production de protéines musculaires ainsi qu'à une diminution du taux de renouvellement de ces protéines. Les stéroïdes anabolisants réduisent également les matières grasses.

 Les effets recherchés par les sportifs sont : l'amélioration de leurs capacités sportives ainsi qu'une augmentation de la confiance en soi, une diminution de la sensation de fatigue, et un meilleur aspect physique.

L'utilisation de stéroïdes androgènes anabolisants expose les sportifs à de sérieux risques sur leur santé physique et mentale. Des effets sur la santé qui peuvent être irréversibles. Ils sont interdits dans et hors compétition sportive : les stéroïdes anabolisants sont interdits par toutes les grandes organisations sportives comme les Jeux Olympiques ... La légalisation des stéroïdes anabolisants est différente selon les pays : certains pays ont des contrôles plus stricts sur l'utilisation ou la prescription que d'autres, et créés des lois pour les interdire.